mardi 2 février 2016

NEAT# 43, jusqu'ici tout va bien...


https://www.mixcloud.com/chris-dam-ned/neat-neat-neat-43-jusquici-tout-va-bien/
Pour télécharger le podcast, cliquer sur l'image, valable jusqu'à ce que mort du lien s'en suive...

émission en MONO SURNATURAL SOUND



Une émission à peine spéciale... Un peu retardée par les événements de la vie, comme pour tout le monde, hein... Bonne écoute !!! 

1- MOTÖRHEAD - Louie Louie -No Remorse Lp, Bronze records -
On débute avec la meilleure cover de ce morceau par le groupe le plus emblématique du "renouveau rock'n'roll" de la fin des 70's. Lemmy et son gang martelèrent plusieurs années durant ce rock'n'roll dur (assimilé au métal, quelle horreur!) qui n'a pas fini de faire saigner les oreilles... Une émission "fil rouge" en l'honneur de quelques trop chers disparus.


2 - WASHINGTON DEAD CATS- Under the Creole Moon - LP Under The Creole moon, Devil Deluxe Music / Be Fast records -
Le dernier opus des WDC est conforme à ce qu'on attends des WDC, une tuerie rock'n'roll de plus mâtinée de classe. Cuivres chauds, guitares sexy, ambiances "comme là-bas"... Depuis, on parle créole couramment. Rhum arrangé à tous les étages !!

3 - DEVIL DOGS - Shaky Sue - LBMF EP, Headache Records -
Réédité sur le mini Lp "Stereodrive" chez 1+2 records avec des morceaux supplémentaires cet EP est une tuerie ! Ne serait-ce que pour faire plaisir à Mister Emmanuel...

4 - MOTÖRHEAD - No Class- Overkill Lp, Bronze records -
Objet d'un single  en duo un peu plus tard avec la charmante (...) Wendy  O'Williams de Plasmatics, ancêtre de Texas Terri, ce morceau fut l'hymne de mes années lycée... On essayait de se donner du courage pour ne pas sécher, mais avec un tel morceau, pfff, peine perdue d'avance...

5 - UK SUBS - Warhead - Brand New Age, réédition Captain Oï records -
Album marquant de la seconde vague punk anglaise, avec un refrain entétant (et un texte toujours actuel) qui fut un tube quasiment à l'époque en Angleterre ! Charlie Harper a fêté ses 70 balais en 2015, et il tourne toujours ! Le syndrome Lemmy plane bien sur cette émission...

6 - RUFUS THOMAS - 8 6 3 - 7", Stax Records -
Face A du single où l'on retrouve Love Trap en face B, ce morceau possède tout le talent du père Rufus. Soul rutilante, cuivres endiablés et hymnes entêtants,  le Monsieur était vraiment le génie du genre. Et ici chez Neat Neat neat, on aime bien casser le rythme avec ce genre de petite pépite.

7 - KIM FOWLEY - Bubblegum - Outrageous LP, Imperial Records -
Sorti aussi à l'époque (1968) en single, ce morceau génial nous embarque directement dans la folie créatrice du roi de l'exploration du son "explosif". Wha-wha déchainée, rythmique soul, que c'est bon ! Un court hommage à un artiste qui mérite qu'on s'attarde sur toute sa carrière.On y reviendra. R.I.P


8- DAVID BOWIE - Life On Mars - Live in Santa Monica 72', 2XLP Parlophone Records -
En pleine gloire, juste avant de tuer Ziggy, le grand plaisir d'entendre Bowie live avec le prestigieux Mike Ronson à la guitare. Un concert flamboyant et intense où l'ombre du Velvet Underground plane.
Un Pirate à l'origine, devenu Live official du fait de sa qaulité. La classe ça doit être ça...


9 - ROCKET FROM THE TOMBS -  Life Stinks -  the day the earth met the, 2XLP, Fire records -
L'avant Dead Boys et Pere Ubu, avec un groupe culte qui a vu ses morceaux sortir après son extinction. Une sorte de laboratoire pour les groupes pré-cités augurant du meilleur... ou du pire.
Bruitiste et noisy, rock'n'roll et proto punk, inventif et génial... La vie est belle.

10 - MOTÖRHEAD - White Line Fever - 7" Devil Jukebox records -
Réédité par le défunt et méritant label Devil Jukebox Records, le premier single du groupe de Lemmy
annonçait la couleur d'entrée. Pas de concessions, potards dans le rouge, rock'n'roll brut de décoffrage. On oublie souvent qu'à l'époque, c'était novateur et frais, sans prétentions mais joué avec les tripes.


11 - BRIAN JAMES GANG - New Rose 2006 - EP, Devil Jukebox Records -
Puisqu'on en est à rendre hommage, on peut le faire aussi à propos de ce label méritant qui a (re)sorti nombre  de galettes historiques... Avant de sombrer, ruiné par la passion. La justice n'existe pas dans ce bas monde. Brian James ressort ici les vieilles formules, celles qui l'ont inscrit au panthéon du rock'n'roll. Il tournait récemment dans l'hexagone, histoire de montrer qu'il y avait toujours sa place.
Il a pu tourner aussi avec Rat Scabies et Texas Terri pour vanter les mérites des DAMNED originaux.
Ceux qui nous sont proches du coeur. Tout à fond Léon et après moi le déluge...

12 - THE NOMADS - Fan Club - 7", Estrus Records -
Fêtons les groupes tant qu'ils sont encore parmi nous, et les Nomads sont un peu le "fer de lance"
de toute une (vieille) génération de garage-bands naissant dans les 80's. Des hauts et des bas, certes, mais une  constance qu'on ne peut leur reprocher à des périodes où les girouettes de la hype frappent encore.  Ici ils célèbrent un morceau et un groupe important. Les guitares sont aiguisées en circonstance. La production est digne du label qui abrite ce single sori en 1994. Pas de prisonniers, mais avec un tel hymne difficile de se planter !!!

13 - PARLOR SNAKES - Like a Dog - Let's Get Gone Lp, Doublelegs records -
Le premier effort sur du long terme du groupe parisien laissait augurer du meilleur. Leurs prestations
scéniques remarquées en première partie du JIM JONES REVUE aussi. Depuis, on a pu vérifier qu'on ne se trompait pas et que l'on tenait un groupe d'importance que cela soit sur scène ou sur galettes. On ne parlera pas d'influences, le GUN CLUB étant souvent cité en tête, mais de vraie personnalité. Le line-up quelque peu changeant n'interférant pas sur leur son, un autre signe.
Sans chichis ou hypes de passage hein ! Des gens charmants, très fréquentables en plus !


14 - MR AIRPLANE MAN - Wait For Your Love - C'Mon DJ LP, SFTRI Records -
Encore des filles chez Neat Neat Neat, et pas n'importe lesquelles, hein, un duo talentueux
de Boston qui sort ses albums chez Sympathy For The Record Industry, une marque de qualité.
Un univers connu qui tourne autour du blues originel, de la country et côté influences, on osera citer
les GORIES ou les OBLIVIANS, excusez du peu... Quand on sait que l'excellent Mark Sandman (MORPHINE)  l'autre bostonien les a largement soutenu au début de leur carrière mais aussi Jeffrey Evans, on sait  que l'on est tombé sur un groupe d'exception... Le Label Moi J'connais Records ne s'y est pas trompé en les incluant dans son catalogue.

15 - ANDRE WILLIAMS - Car With The Stars - Silky, In The Red Records -
Le beau retour d'André Williams et pas de n'importe quelle manière, accompagné du quasi complet Line-up des Gories (Mick Collins et Dan Kroha) entre autres... Un personnage détonnant, attachant et drôlement branché gonzesses. Le Kim Fowley du "sleazy rock" ou du rythm'n'blues originel si vous préférez.

16 - LA BASTARD - Cold Rainy Night - Ooh La La Bastard Lp, Beast Records -
Merci encore au label Beast Records, qui nous permet de nous endormir moins con en nous proposant des  groupes d'Australes horizons qui passeraient sous nos radars si ils ne défrichaient pas le terrain.
Ce combo Rockabilly / swampy / bluesy nous emmène tout droit faire un tour du côté brumeux du Bush australien. Cet album est à découvrir absolument, si vous n'avez pas encore pris le train en marche.


17 - RON PENO AND THE SUPERSTITIONS - Feels So Cold - Anywhere And Anything Is Bright, Lp Beast Records -
On aurait du mal à contredire le titre de cet album tellement on est ravi de retrouver une voix qui compte beaucoup par ici, celle du DIED PRETTY en chef, RON PENO. Celui qui nous accompagné une bonne partie de notre vie avec son combo australe aux influences si multiples qu'on a pas envie de citer pour ne pas les enfermer. Eux qui on su, justement, devenir aussi une influence majeure. Beaucoup de belles ballades sur cette album. Ce qui colle le mieux à la voix du maître. Ici, si on prends froid, c'est plutôt du frisson... Merci pour ça !


18 - MOTÖRHEAD - Killed By Death - No Remorse Lp, Bronze Records -
Dernier hommage à Lemmy, avec ce morceau qui tord un peu les boyaux quand on pense à l'issue de cette vie dévouée à la cause du rock'n'roll, sans tricherie ni faux-semblants... Le groupe, car il ne faut pas oublier le groupe, qui a inventé ce style, donné une nouvelle âme au rock'n'roll, a su déjouer les modes...  Heureusement restent des albums. Mais merde, c'est la fin d'une époque tous ces morts... Bientôt notre tour d'aller trinquer avec la faucheuse, le plus tard possible évidemment !!!


19 - LILITH LANE - Champagne - Pilgrim Lp, Beast records -
Une autre australienne qui a enregistré son album de blues pop (pas trouvé d'autres termes, sorry) chez Mike Mariconda.  Rien que ça, cela attire l'oreille. Une artiste qui semble d'importance par là-bas, au vu des nombreuses vidéos existantes sur le net. On la voit fricoter notamment avec Tim Finn, l'ex Crowded House, combo pop des 90's avec son frère Neil. Un album à déguster à l'apéro, sans se prendre le chou. Et ça passe très bien comme ça !

20 - THE MAD CAPS - Too Good To be True - The Mad Caps, Lp Beast Records / Howlin' Banana Records -
Un groupe rennais d'excellence, on a l'habitude. Tant la ville capitale bretonne recèle de trésors.
Mais bon, quel scotchage à l'écoute. Tout de suite l'album fait maître étalon de ce genre où il n'est pas toujours facile de relever le niveau ou tout simplement d'en être le digne représentant... Mais là, c'est gagné, tout sonne comme un classique immédiat. Une marque de grands groupes. On espère ne pas être déçu par la suite. Fuzz, humour, et bon goût font ici bon ménage. Un disque essentiel dans votre collec' si vous aimez les Black Lips (ce qui n'est pas forcément mon cas) ou les Allah Las et autres Kinks...

21 - SHIFTING SANDS - Onions and Violins -Beach Coma, Lp Beast Records / Spooky records -
Alors là, grosse claque. Complétement scotché par un album tout en mid-tempo. J'ai du vieillir, à moins que ce ne soit parce que le groupe est composé de membres du terrible combo SixFtHick, entre autres, un must du rock'n'roll australien de ces dix dernières années... Lorsque l'on parle mid-tempo, n'y voyez pas d'injures. Mais plutôt une marque de bon sens. Lorsqu'on arrive à caser autant d'ambiances différentes dans un seul Lp, c'est forcément qu'on est touché par la grâce.
Je vous envie de le découvrir un jour pour la première fois cet album... Un Must !!!!

22 - DAVID BOWIE - Girls Love Me - Black Star Lp, Columbia records -
Bon, que dire... Partir comme ça, après avoir sorti un album si intemporel... Merde. Cela ressemblerait presque à une stratégie fine de communication ! Nan, je déconne et en même temps j'en ai pas envie. Un album riche et pas facile, il faut le souligner absolument. Pas de tubes en vue, et pas facile de séparer un morceau des autres, tant il est un album d'ambiance à siroter en continu en prenant le temps d'en comprendre et en savourer la moelle... Faites ce que vous voulez.
J'ai mis ce morceau en fin d'émission pour que vous puissiez zapper quand vous le voulez. Rester libre, c'est important. Merci David Bowie de l'être resté, libre. Vous avez été mon premier choc musical à 9 ans !!!  La postérité, on s'en tape.

En vedette dans le podcast : 

video
LA BASTARD

video
MR AIRPLANE MAN

video
SHIFTING SANDS